Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 août 2013 7 04 /08 /août /2013 07:00

plats-0253.JPG

    Si vous êtes dans le Finistère pendant vos vacances, voici une petite recette :) 

 

A VOS SPATULES...PRET, PARTEZ !

 

Ingrédients : pour 2 personnes 

600 g de langoustines

300 g de pâtes fraîches spaghettis

4 gousses d'ail

1/2 botte de persil

Huile d'olive

Poivre du moulin, sel

 

Mon super poissonnier (encore lui !) m'a cuit mes langoustines car je pense (sans grande expérience en la matière !) que la cuisson à la vapeur est sûrement la meilleure qui soit pour ce type de produits.  

Donc une fois à la maison, j'ai décortiqué ces jolies p'tites bestioles (j'en ai goûté trois, enfin non, quatre pour être sûre de leur fraîcheur !!!!!! humhum...................), je les ai placé dans un tupperware et j'ai préparé une petite marinade dans laquelle les langoustines sont restées faire trempette toute la nuit.

La marinade : dans un petit bol, bien mélanger deux CS d'huile d'olive avec les 4 gousses d'ail émincées (et débarrassées de leur germe), le persil finement ciselé, un peu de sel et du poivre. Verser cette marinade dans le récipient contenant les langoustines, bien mélanger, refermer hermétiquement et placer au réfrigérateur pour la nuit.

plats-0213.JPG

Le lendemain, d'un côté, mettre les langoustines avec la marinade à chauffer très doucement dans une poêle, de l'autre dans une casserole cuire les pâtes fraîches. Une fois cuites, bien les égoutter puis les jeter dans la poêle aux langoustines, augmenter le feu, bien remuer et servir immédiatement.

NB/ Le gros inconvénient des pâtes, c'est qu'elles refroidissent extrêmement vite, l'idée serait peut-être de chauffer vos assiettes au four avant de commencer à cuisiner pour maintenir les aliments au chaud pendant la dégustation. 

 

A VOS FOURCHETTES, C'EST PRET !

Repost 0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 07:00

bretagne-0181.JPG

Je ne suis évidemment pas la première, ni la dernière, à proposer cette recette. J'ai testé plusieurs versions, et vivant maintenant en Bretagne, mon degré d'exigence est assez important ;-)) Et il n'y a pas que le mien, "chouchou" avec son palais vieux de 6 ans est sûrement aussi exigent que si je prétendais à une étoile Michelin...........J'ai trouvé celle qui convient à tout le monde ici, je partage donc avec vous une recette piquée à Marie-Laure, que j'adore ! Je ne pense pas utile de vous la présenter, vous connaissez tous son site et ses superbes articles, une pro de la cuisine...et l'ayant vu oeuvrer en live chez Ducasse, je suis + que crédible :) Parcourez son site si vous cherchez une recette précise, elle a tout testé ou presque donc vous êtes sûr(e)s de trouver votre bonheur.   

 

A VOS SPATULES...PRET, PARTEZ !  

 

INGREDIENTS :  

100 g de sucre semoule 
40 g de beurre aux cristaux de sel de Guérande ou autre (choisissez un bon beurre)
20 cl de crème liquide entière
       

Mettre le sucre à chauffer seul dans une poêle, à feu moyen. Laisser cuire SANS REMUER (oui, je sais, ça démange mais le sucre se gère tout seul, laissez-le tranquille !) ; jusqu'à ce qu'il fonde et caramélise (donc prenne une jolie couleur brune/rousse).

Ensuite, Marie-Laure ne précise pas mais moi, j'arrête le feu (??? Marie-Laure, si tu passes par là...). Ajouter petit à petit le beurre coupé en morceaux et mélanger au fouet afin d'éviter les grumeaux.

bretagne-0179.JPG

Ajouter progressivement la crème, attention, selon la température du caramel, ça peut faire une ébullition donc attention aux mains.

bretagne-0045--4-.JPG

Bien mélanger et une fois la préparation bien homogène, cuire 5 minutes environ sur feu moyen.

Verser le caramel dans un pot à confiture préalablement ébouillanté et mettre au frais une fois le caramel refroidi.

Se conserve environ 3 semaines dans le frigo mais si vous avez un petit bonhomme comme le mien fanatique du caramel "breton", pensez à mettre le pot suffisamment haut dans le frigo !!!! ("euh d'abord, même que si je monte sur une chaise, je peux l'attrapper maman !!!").

 

Marie-Laure propose en version chocolatée : Ajouter tout simplement quelques carrés de chocolat (j'ai quelques idées de détournement qui fusent, à suivre.... !).

      

A VOS FOURCHETTES, C'EST PRET !

 

 

 

Repost 0
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 07:00

plats-0006-copie-2.JPG

Je croyais avoir déjà publié des recettes de rouelle, car j'en fait souvent, mais après vérification, je m'aperçois que non !! Pourtant, j'adore cuisiner cette viande pour deux raisons : cuisinée longuement, la chair est  très tendre, les enfants en raffolent, et deuxièmement : une moyenne de 2,90€ le kilo, on peut donc mitonner de bons petits plats sans se ruiner.

 

A VOS SPATULES...PRET, PARTEZ !

 

INGREDIENTS : Pour 4 personnes 

1 rouelle de porc de 1,5kg environ 
3 pommes Canada
120 g de lardons fumés
2 oignons émincés
1/2 bouteille de bon cidre (la Bretagne encore à l'honneur : CIDRE KERNE)
30 g de saindoux (ou beurre)
1 bouquet garni
Sel & Poivre 
DSC_0005.JPG       

Petite parenthèse pour faire la promo de cette CIDRE KERNE (non non, ils ne m'offrent pas de bouteilles gratuites !!!). C'est la plus ancienne du Finistère, leur méthode de fabrication est artisanale, les pommes sont bretonnes aussi, bref, inutile de vous préciser que tous les restaurateurs et crêperies à 100 km à la ronde se fournissent chez ce super producteur. On peut se fournir directement sur place (à Pouldreuzic) et sinon, ils ont une boutique en ligne alors si vous voulez mettre un peu de pays bigouden dans votre cuisine, jetez un oeil ICI !  

bretagne-0016.JPG

Allez, la recette : Faire revenir la rouelle dans une grosse cocotte, avec le Saindoux. La faire dorer sur feu vif sur les deux faces. Une fois bien dorée, ajouter les lardons et cuire quelques minutes. Déglacer avec le demi litre de cidre, laisser l'alcool s'évaporer, toujours sur feu vif.

"Mélanger" pour bien décoller les sucs du fond de la cocotte, ajouter les oignons émincés, le bouquet garni, un verre d'eau, saler, poivrer et couvrir. Laisser cuire à feu très doux pendant 1H30. Au bout de ce temps, sortir la rouelle, enlever le gras et la couper en tranches de 3 cm environ. 

Remettre le tout dans la cocotte, ajouter le persil fraichement ciselé puis les pommes coupées en quartiers. Remettre sur feu moyen pendant 10 à 15 minutes (surveiller la cuisson des pommes pour ne pas vous retrouver avec de la compote :) Nous on les aime  à la limite entre fondantes & croquantes, à vous de voir.  Servir avec du riz basmati, des carottes, une purée, des frites....... et une bolée de cidre kerné !!!!  

 

A VOS FOURCHETTES, C'EST PRET !

Repost 0
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 07:00

bretagne-0537.JPG

Bon anniversaire Claudineeeeeeeeeeeeeeeeee !!! (parenthèse familiale, excusez-moi ;-).

Je "re"-publie cette recette pour ma rubrique "bretonne", je l'avais réalisée pour un concours, bon, je n'ai pas gagné mais comme la recette est réalisée avec des langoustines provenant du Guilvinec, des champignons produits en Bretagne... c'est purement breton et franchement, cette recette, sans me vanter, est vraiment délicieuse (et pour une fois que j'invente tout de A à Z, vous pouvez vous arrêter deux minutes pour lire.... S'il vous plaaaaaaaît !!!!).

On a adoré à la maison, d'ailleurs il va falloir que je la refasse prochainement ! Donc c'est  un "chaud/ froid", composé d'une tête de champignon farcie à la feta & aux épinards, sur un lit d'épinards/champignons pôelés, le tout accompagné de quelques langoutines du Guilvinec pour le côté "breton" !  

 

A VOS FOURCHETTES, C'EST PRET !   

 

Ingrédients : pour 2 personnes

200 g d'épinards frais BIO

2 beaux champignons bruns (= portobello) BIO (produits en Bretagne s'il vous plaît !!! SAVOUREZLABRETAGNE)

100 g de champignons de Paris BIO

100 g de feta BIO

Une douzaine de langoustines 

Huile d'olive et beurre demi-sel

Une CS de crème liquide

Quelques graines germées "radis - fenouil"

4 gousses d'Ail rose de Lautrec (fournisseur officiel : le papa de ma belle-soeur qui tient une exploitation !!!)

Persil (du jardin !)

Sel & Poivre du moulin

 

Cuire 10 minutes les branches d'épinards au cuit- vapeur, réserver.    plats 0509

  plats-0518.JPG 

Cuire 5 minutes les langoustines également au cuit-vapeur sans rien ajouter pour conserver leur goût naturel, donc pas de sel, ni poivre ; juste "nature" ! Réserver au frais (après les avoir laisser refroidir, pas de choc thermique, hein ?!!!).

 

Retirer le pied des champignons, les réserver et réserver également les deux têtes de champignons bruns.

 

Couper en lamelles les têtes des champignons de Paris et les faire revenir dans un mélange beurre/huile d'olive, puis ajouter les 3/4 des épinards cuits. Cuire quelques minutes et ajouter deux gousses d'ail hachées, saler et poivrer à votre convenance. Arrêter la cuisson après 2 minutes et réserver.

 plats-0520-copie-1.JPG

 

Préchauffer le four à 180°C.

Pendant ce temps, émincer finement les pieds des deux sortes de champignons et les faire revenir quelques minutes dans une pôele bien chaude additionnée d'un petit morceau de beurre et d'un filet d'huile d'olive. Après quelques minutes de cuisson, ajouter les deux gousses d'ail finement hâchées, puis un peu de persil ciselé. Bien mélanger et laisser cuire à feu moyen à peine 3 minutes. Ajouter  le quart restant d'épinards cuits, la CS de crème et les 100 g de feta grossièrement écrasée, puis mélanger. Poivrer.

plats-0493--2-.JPG

Garnir les deux têtes de champignons bruns de cette préparation puis les disposer dans un plat allant au four. Enfourner les têtes garnies une dizaine de minutes jusqu'à ce qu'elles soient cuites.

  plats 0509 (2)-copie-1

Tous les ingrédients étant cuits, on peut passer au dressage :

 

Disposer une couche du premier mélange épinards/lamelles de champignons blancs sur le fond de votre assiette (au choix, tièdes ou alors vous pouvez faire chauffer le mélange avant de dresser).

Poser sur cette couche une tête, encore chaude, de champignon brun garnie du mélange pieds de champignons/ Feta/Epinards.

Disposer les langoustines en rosace sur la tête de champignon puis terminer par quelques graines germées. 

 

C'est prêt !  

 

A VOS FOURCHETTES, C'EST PRET !

Repost 0
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 07:00

desserts-biscuits-gourm 0130-copie-3

(désolée, doublon de recette, bug... !) Une longue absence, mais ça ne m'empêche pas de cuisiner, rassurez-vous ! J'ai tout un tas de recettes en retard à publier, je commence par la préférée de mon petit bonhomme, il la réalise (presque) en intégralité tout seul, logé sur son marche-pied avec son petit tablier de chef ! C'est la troisième fois que mon fils les réalise donc je me suis dis qu'il était temps de partager cette recette ! Inutile de vous dire que c' est une pure merveille, tièdes elles sont encore meilleures ! La recette est tirée du livre "Madeleines" aux Editions Solar par Lucia Pantaleoni. 

 

A VOS SPATULES...PRET, PARTEZ !

 

INGREDIENTS : Pour 16 madeleines environ  

3 oeufs
130 g de beurre fondu demi-sel
8 CS de caramel au beurre salé
150 g de farine
1 CC rase de levure chimique
130 g de sucre semoule
200 g de chocolat noir à pâtisser ou au lait
    desserts-biscuits-gourm 0058

Mélanger la farine et la levure tamisées (pour éviter les grumeaux et permettre plus de légèreté des madeleines). Battre les oeufs avec le sucre jusqu'à l'obtention d'un mélange mousseux et blanchi. Incorporer la farine, le caramel au beurre salé et le beurre. Mélanger pour obtenir une masse bien homogène.

 

Laisser reposer au moins une heure au réfrigérateur.

 

Préchauffer le four à 270°C. Remplir les moules à madeleines aux deux tiers et enfourner 4 minutes. Baisser le four à 210°C et poursuivre la cuisson 6 minutes environ ; à surveiller, les madeleines doivent être dorées.

 

Sortir les madeleines du four, attendre quelques minutes pour les démouler.

 

Nettoyer vos moules et bien les sécher.

 desserts-biscuits-gourm 0106-copie-2

Au bain-marie, faire fondre le chocolat. A l'aide d'un pinceau, badigeonner généreusement chaque empreinte du moule, y déposer vos madeleines refroidies et mettre au réfrigérateur une petite demi-heure.

 desserts-biscuits-gourm 0107

Démouler, c'est prêt !

 

Si vous voulez les déguster tièdes, il ne faut pas faire les empreintes au chocolat, vous faites fondre le chocolat que vous mettez dans une petite coupelle et dégustez tout simplement les madeleines encore tièdes en les trempant dans le chocolat chaud.

 

A VOS FOURCHETTES, C'EST PRET !

Repost 0
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 15:00
bretagne-0048.JPG
Je lance une nouvelle rubrique : "Produits Bretons & Fourneaux". Alors je me suis dis qu'il fallait que je commence par le commencement : que serait la Bretagne sans ses galettes de blé noir ? Voici donc pour débuter en beauté, la recette pour réaliser la pâte à galettes bretonnes. Ensuite, à vous de les accommoder comme bon vous semble, vous trouverez quelques recettes (enfin, une seule, mais d'autres à venir, c'est promis !) dans cette rubrique.
 
Alors, habitant à 15 minutes à peine de Pont l'Abbé, j'ai trouvé ce fabricant local : Emile Le Rhun avec sa fine et belle farine de blé noir, nommée : LA BIGOUDENNE. Voici le lien du fabricant : MOULINDELECLUSE. Mais on trouve de la farine de blé noir dans les rayons des supermarchés partout en France je suppose ! Ou alors, contactez-moi !!!
 bretagne-0025--3-.JPG
Comme je suis novice en la matière, je ne me suis pas lancée dans une recherche approfondie de LA meilleure recette de pâte à crêpes de blé noir, j'ai tout simplement suivie à la lettre celle du fabricant, que je vous livre telle qu'elle est notifiée sur l'emballage.  
 
A VOS SPATULES...PRET, PARTEZ !
 
INGREDIENTS : Pour 25 galettes environ 
500 g de farine de blé noir  
1 CàS de gros sel (pour moi "gris de Bretagne", évidemment !!!) 
1 oeuf    
1/2 L de lait
1 L d'eau 
"Verser la farine dans une terrine en formant un puits. Au centre de celui-ci, ajouter le sel et l'oeuf. Verser peu à peu l'eau et le lait (préalablement mélangés ou pas), tout en délayant votre pâte juqu'à ce qu'elle soit lisse et onctueuse. On peut réaliser les crêpes immédiatement ou attendre que la pâte repose une heure."
    bretagne-0027.JPG
A LIRE AVANT DE VOUS LANCER DANS LA CUISSON : Je donne cette précision car j'ai râté les trois premières crêpes, il faut trouver le bon coup de main ! 
 
Faites chauffer votre pôele à crêpes ; au pinceau, badigeonnez le fond de la poêle avec du beurre fondu (idéalement du beurre cru pour éviter qu'il ne brûle), puis verser une louche de pâte à crêpes. Et c'est là qu'il faut le bon coup de main : autant avec la pâte à crêpes "classique", il faut pencher la poêle en tournant  pour "étaler" la pâte sur toute la surface de la poêle, ici, avec la texture de la pâte, ça adhère très rapidement et colle !
 
Donc, pour réussir à former de jolies et fines galettes,    il faut verser une louche de pâte et secouer la poêle en mouvement "avant/ arrière" "gauche/ droite" (ou "Nord/ Sud - Ouest/ Est !!!!)....
 
Ce n'est pas évident d'expliquer cela par écrit, mais bon, vous devez secouer très vivement votre poêle pour étaler la pâte, sans chercher à faire des mouvements circulaires, vous perdrez votre temps.
bretagne-0033.JPG 
A VOS FOURCHETTES, C'EST PRET !
Repost 0
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 21:45

entrees-brunch-0120--2-.JPG

Coucou les ami(e)s ! Après mon article sur le miel, un peu de cuisine, ça ne fait pas de mal ! Cette recette toute simple m'a été transmise par une amie bretonne (bigoudène même), alors je lui rend hommage, car nous nous sommes régalés, une recette simple, connue de tous mais qui met si bien la saveur des St Jacques en valeur, que rien que pour ça, j'ai eu envie de la partager avec vous ! Merci à Morgane pour cette délicieuse recette toute en fraîcheur !

 

A VOS SPATULES...PRET, PARTEZ !

 

Ingrédients : pour 2 personnes

6 belles noix de St Jacques

Un peu de mâche

une échalote

j'ai ajouté quelques dés de feta 

2 CS de vinaigre balsamique

3 CS d'huile d'olive

Fleur de Sel et poivre du moulin

entrees-brunch-0116--2-.JPG

Laver dans deux eaux bien fraîches la salade afin d'enlever toute trace de sable. Couper la feta en petits dés, émincer l'échalote et préparer une vinaigrette avec le vinaigre, le sel, poivre et l'huile. Réserver le tout.

Dans une poêle antu-adhésive bien chaude, faire revenir les noix de St jacques dans un filet d'huile d'olive et les colorer 1 minute environ sur chaque face.

Déglacer la poêle avec un filet de vinaigre balsamique puis laisser refroidir. Une fois refroidies,  présenter les St Jacques dans deux assiettes au préalable garnies de salade, de quelques dés de feta. Verser le jus de cuisson dans la vinaigrette et verser cette sauce dans chaque assiette.

Mettre au frais un petit quart d'heure et sortir un autre petit quart d'heure avant de déguster.

 

A VOS FOURCHETTES, C'EST PRET !

Repost 0
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 07:11
Photo 173Comme dit mon homme, la Bretagne, ça nous gagne !!! Il y a encore quelques mois, on disait "l'Allemagne ça nous gagne", mais ça y'est, nous avons quitté ce beau pays avec ces fabuleux gulash, schnitzels, currywurst et autres spécialités culinaires, et aujourd'hui, nous découvrons les joies d'un nouveau pays (oui, les bretons habitent la Bretagne, pas la France !!!!!! :-) JE PLAISANTE, du calme !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Ils sont certes pour beaucoup chauvins (et le revendiquent eux-mêmes assez souvent, d'où ce petit clin d'oeil !), mais comme ils ont de bonnes raisons de l'être !!!!).
Nous découvrons les beautés du Finistère Sud, et question cuisine locale, nous ne sommes pas en reste ! Donc bref, j'ai évidemment dégusté depuis mon arrivée un certain nombre de galettes absolument délicieuses, et l'envie m'a pris un jour en allant faire mon petit marché, de me lancer seule dans la conception de la pâte à crêpes !!!
Je suis très heureuse du résultat, j'ai retenté l'expérience avec beau-papa et belle-maman, on s'est enfilé 3 crêpes chacun dont une sucrée (avec la même pâte, oui oui !) et on s'est régalé ! Et les autres jours aussi, il restait des crêpes alors on s'est sacrifié !!!! Hein Cloclo, il est passé où mon pot de caramel au beurre salé ?????????????????????????
Bon, trêve de plaisanterie, passons maintenant aux choses sérieuses (voir la recette de base pour la réalisation de la pâte ICI).
 
A VOS SPATULES...PRET, PARTEZ !
 
Ingrédients : pour 4 personnes 
8 galettes bretonnes (vous pouvez les acheter prêtes à l'emploi si vous êtes vraiment feignants !!! ;-)    
2 poireaux  
1 oignon
8 noix de St Jacques
15 cl de vin blanc
1 CàS de crème fraîche + 1 CàS de curry (facultatif)
Sel & Poivre du moulin
Un peu de beurre (cru, idéalement)

Laver et émincer finement les deux blancs de poireaux et l'oignon. Faire revenir le tout dans une poêle bien chaude avec un peu d'huile d'olive et une belle noisette de beurre. Bien mélanger et laisser fondre sur feu doux pendant une quinzaine de minutes environ, en pensant à mélanger régulièrement afin que le poireau ne noircisse pas. Vous pouvez, si ça "attache" à la poêle, ajouter un peu d'eau. Une fois les poireaux bien tendres, augmenter le feu, attendre que l'ensemble soit bien monté en température et verser le vin blanc. Mélanger vivement pour bien répartir l'alcool et laisser mijoter ainsi quelques minutes. Pour un côté plus "compoté", ajouter un peu d'eau si vous le souhaitez. Saler, poivrer, ajouter la crème fraîche et le curry, mélanger à nouveau et réserver (si possible au chaud). 
Cuire les St Jacques : pour cela, faire chauffer une poêle à vide plusieurs minutes, une fois la poêle bien chaude, saisir 2 minutes de chaque côté les noix. Poivrer, et éventuellement, à mi-cuisson, ajouter une noisette de beurre.
Photo-172.jpg
On remet à chauffer ses poêles à crêpes, sans ajout de matières grasses, on met la crêpe ; sur l'un des côtés, on met quelques cuillères de fondue de poireaux, deux noix de St Jacques par crêpe, on referme la crêpe sur elle-même et on chauffe quelques minutes ; c'est prêt !
 
A VOS FOURCHETTES, C'EST PRET !
Repost 0
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 15:58

bretagne-0055.JPG   

A VOS SPATULES...PRET, PARTEZ !

 

Ingrédients :

 

200 g de farine

130 g de sucre

3 sachets de sucre vanillé

4 oeufs entiers

1 L de lait

2 CS de rhum brun (facultatif)

15 pruneaux farinés (facultatif)

 

Faire tremper les pruneaux dans de l'eau froide.

Mélanger le sucre, le sucre vanillé et les oeufs préalablement battus en omelette jusqu'à ce que le mélange mousse. Ajouter le rhum, mélanger bien et incorporer petit à petit la farine sans faire de grumeaux. Verser le lait et mélanger. Vous pouvez laisser reposer cette pâte 1h à température ambiante mais ce n'est pas obligatoire si pas trop le temps.

Préchauffer le four à 200°C.

Badigeonner le plat à gratin (si possible en terre cuite) de beurre et le fariner. Y verser la pâte. Incorporer les pruneaux que vous aurez farinés.

Enfourner 30 minutes à 200°C puis les 20 dernières minutes, baisser le four à 180°C.

Sortir le plat du four et laisser refroidir avant de déguster. 

  bretagne-0062.JPG

A VOS FOURCHETTES, C'EST PRET !

 

Repost 0

  • : Bienvenue chez Crevette
  • Bienvenue chez Crevette
  • : De la cuisine simple, à partager.
  • Contact

Cuisine, Dinette, Champignons, Crevette, Sel, MacaRONS, épices, Beurre, épinards, CHOCOLAT, Foie gras, Pain, groseille, thé, Foie de veau, Luisettes, Pancakes, Sablés de Noël, Semoule, sucre, CONFITURE, Meringues, Risotto, Noix de ST JACQUES, Filet mignon, Polenta, Gratin, Topinambours, Camembert, Amande, Paprika, Pâte à Sucre, Caramel au beurre salé, Fenouil, Champagne, Riz au lait, Feuilletés, Pommes de Terre, Courgette, Mangue, Salsifis, Poivre, Verrines, Soupe, Artichauts, Gougères, Boeuf bourguignon, AlaiN DucAsSe, FrAnck GeuFFroY... 

Vous Cherchez Une Recette ? C'est Ici